Omnilive x IBC Accelerator, pour une nouvelle expérience musicale digitale.

IBC Accelerator x Omnilive

Depuis plusieurs mois, Omnilive participe au projet « Being There – Immersive Audio and Sound Imagery » au sein de l’IBC 2021 Accelerator program. Il a pour but de délivrer aux amateurs avertis de concert, une nouvelle expérience sonore digitale qui restitue l’émotion ressentie dans les événements en présentiel.

Comment tout a commencé…

Benjamin Schwarz, de CTO Innovation Consulting est à l’origine de ce projet. Il vise à explorer les moyens techniques et technologiques qui permettraient de rendre à l’expérience digitale, un sens plus profond. La volonté première est de conserver les émotions échangées lors d’événements en présentiel en les restituant aux événements digitaux. Benjamin Schwarz nous dit : « J’ai été très déçu de l’annulation d’un concert pendant la crise sanitaire. J’ai voulu trouver un moyen de retranscrire les sentiments et les sensations du réel dans des événements digitaux, mais uniquement à partir des moyens technologiques disponibles « à la maison. » »

Pendant la crise sanitaire, les organisateurs d’événements ont fait de leur mieux pour permettre aux artistes et à leur public de continuer à partager des moments malgré les restrictions. En effet, les technologies actuelles permettent de transmettre et diffuser les prestation avec une très bonne qualité. Cependant ces technologies ne permettent pas le partage entre l’artiste et son public.

L’IBC Accelerator soutient le projet « Being there »

En soumettant le projet intitulé Being There – Immersive Audio and Sound Imagery à l’IBC Accelerator Programme, Benjamin Schwarz a reçu l’approbation de dix « champions » internationaux : CTOiC, ORF, BBC, MuseumTV, Twickenham Studios, Kings College London, The Audio Engineering Society (AES), University of Surrey, University of Lethbridge et Amazon Audible.

D’après Benjamin Schwarz « Being There a bien été accueilli par les champions dont la mission est de fournir un guidage métier et qui pour les plus curieux, réfléchissent même à une adaptation de la solution à des situations plus spécifiques. »

Un projet, plusieurs axes de travail

Afin de mener ce projet à bien, Benjamin Schwarz a dû travailler en suivant 3 axes de travail. Omnilive est au coeur de deux d’entre eux :

1. La Captation « classique » dans un contexte de concert en live

Le travail ici est de reproduire les sensations d’un concert réel en digital. Tout d’abord, en proposant différents angles de vue et permettre ainsi aux spectateurs de regarder l’événement comme ils le souhaitent. A cela nous ajoutons différentes pistes audio pour que chaque angle de vue se coordonne avec le bon son. Dans la réalité, la position que l’on adopte influe sur la manière dont nous percevons les sons. L’objectif ici est de reproduire cette diversité et de donner l’impression d’être réellement présent.

2. L’amélioration de l’expérience d’écoute des pièces de théâtre audio.

Le secteur de l’audiobook et du podcast est en plein essor. Cependant, il n’existe pour l’heure aucune expérience réellement immersive ou s’approchant de la réalité. Le travail ici, est de donner la possibilité aux lecteurs de se plonger complètement dans l’histoire. Nous voulons leur donner l’illusion d’être dans l’histoire. Cette illusion passe tout d’abord par les sons. Dans un restaurant, nous pouvons choisir si nous écoutons la conversations de notre table ou les marmonnements du serveur. C’est cette possibilité de choix que nous voulons intégrer à l’audiobook. De cette manière le lecteur vivrait sa propre expérience et sa propre histoire.

Pour ces deux axes de travail, Omnilive se trouvait être la technologie la plus adaptée. Elle permet cette liberté de choix et de mouvement pour l’utilisateur en proposant plusieurs points-de-vue vidéo, mais aussi audio. Pour être tout à fait cohérent avec les objectifs du projet, Omnilive propose cette expérience dans le confort de son salon sans avoir à télécharger ou installer sur son pc une ressource tierce.

De cette manière, toute personne pourrait l’utiliser de chez elle sans avoir recours à des matériels spécifiques.

L’IBC Accelerator fait confiance à Omnilive

Benjamin Schwarz a choisi de s’entourer de deux entreprises, dont Omnilive, pour mener à bien ce projet.

« Omnilive est un partenaire indispensable. Grâce à son expertise de l’immersion, cela m’a permis de discuter avec un véritable expert. Un interlocuteur disposant d’un retour d’expérience intéressant et constructif. D’autre part, ma volonté était de coordonner le multi caméras à diverses pistes audio. Omnilive est aujourd’hui le seul à le supporter. »

Benjamin Schwarz, chef de projet Being There – Immersive Audio and Sound Imagery

Pour Omnilive, le projet Being There de l’IBC Accelerator s’intègre totalement dans la stratégie de l’entreprise :

« Nous avons rejoint le projet, car il est important pour Omnilive de continuellement être dans une démarche prospective. Dans une démarche de veille technologique. Et surtout parce que c’est essentiel d’accompagner les expérimentations. Nous travaillons avec des écoles et des étudiants sur différentes thématiques métiers. Avec des partenaires technologiques ou comme ici, en rejoignant des expérimentations, afin de proposer de nouvelles expériences utilisateurs. »

Cyril Zajac, CEO de Omnilive

Retrouvez l’IBC Accelerator et Omnilive le 5 décembre à Amsterdam

« Being There – Immersive Audio and Sound Imagery » a pour objectif d’améliorer l’expérience sonore digitale des événements en livestream et de proposer aux spectateurs des événements digitaux aussi réels que possible. Le projet sera présenté le 5 décembre 2021 lors du Salon International du Broadcast organisé par l’IBC à Amsterdam. Pour l’heure, les derniers tests doivent être réalisés courant novembre afin de valider les derniers détails avant la présentation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>